chirurgie hernie inhuinale paris

Qu'est-ce qu'une hernie inguinale ?

Chirurgie hernie inguinale
La leçon d'anatomie
2-	Planche anatomique vue de l’abdomen
Planche anatomique
vue de l’abdomen

Vue antérieure du canal inguinal droit
Vue antérieure du
canal inguinal droit

Définition / Qu’est-ce qu’une hernie ?/ Où se situe l’aine ?

La cavité abdominale renferme l’ensemble des viscères au sein d’une enveloppe musculaire élastique doublée intérieurement d’une membrane étanche appelée le péritoine.

Une défaillance dans l'architecture de cette cavité peut être à l’origine d’une hernie, anatomiquement définie par l’issue d’un diverticule péritonéal au travers d’un orifice de faiblesse de la paroi abdominale.

L’aine, ou région inguino-crurale, représente un site anatomique particulièrement exposé au développement d’une hernie. Il s’agit en effet d’une zone de traversée d’éléments vasculaires (artériels, veineux) et nerveux de la cavité abdominale vers les membres inférieurs. S’y ajoute en outre, chez l’homme, le cordon spermatique, constitué du canal déférent et des vaisseaux spermatiques à destination de chaque testicule.

Ces orifices de sortie de la cavité abdominale sont normalement étanches, ne laissant passer que les éléments anatomiques requis. Grâce à la superposition de plusieurs couches musculaires et une disposition spécifique en chicane, la paroi abdominale résiste aux augmentations de pression intra-péritonéale.

Une altération de cette architecture en rideaux superposés expose à l’engagement du péritoine dans la brèche ainsi créée, par une fragilisation du fascia transversalis, membrane aponévrotique de doublure musculaire.

Causes / Pourquoi développe-t-on une hernie ?

On distingue deux circonstances et deux populations de patients bien différentes :

  • Les hernies congénitales qui représentent une entité à part caractérisée par la persistance complète ou incomplète du canal péritonéo-vaginal alors que les éléments anatomiques de la région sont normaux.

    En s’extériorisant par l’orifice profond du canal inguinal, elles sont toujours des hernies inguinales indirectes (obliques externes) et se rencontrent chez les nourrissons, l’enfant et l’adolescent, mais aussi chez l’adulte jeune.
  • Les hernies acquises ou hernies de faiblesse apparaissent plus tard dans la vie, chez l’adulte ou le vieillard, en raison de l’affaiblissement des structures musculaires et aponévrotiques.

    Elles sont 8 fois plus fréquentes chez l’homme que chez la femme, en raison de la particularité anatomique de la traversée de la région inguinale par les éléments du cordon à destinée testiculaire.

    Les hernies de faiblesses sont favorisées par des facteurs d’hyperpression intra-abdominale, qu’il s’agisse de circonstances pathologiques (toux chronique, constipation, dysurie, ascite), de grandes variations de poids (surcharge pondérale ou importante perte de poids) ou d’efforts physiques répétés (professionnels ou sportifs).

    Ces hernies acquises sont essentiellement représentées par les hernies inguinales directes et par les hernies fémorales, mais il peut s’agir aussi de hernies inguinales indirectes qui se développent à travers un orifice inguinal profond élargi et affaibli, par la distension du fascia transversalis.

Haut de page


Site mis à jour le : 12/04/2013
Département de Chirurgie Générale et Digestive, cœlioscopique et carcinologique - Clinique Bizet
21, Rue Georges Bizet - 75116 PARIS - Tél. : 01 40 69 35 07 - Fax : 01 40 69 35 09